Oedipodinae Identifier Consulter
Sphingonotus (Sphingonotus) lucasii
Auteur : Saussure, 1888
Localité type : Algérie
Dépôt type : MHNG Genève, ST 1 m , 1f
Spécimens observés :
m, MNHN-EO-CAELIF432
f, MNHN-EO-CAELIF433
Sphingonotus scabriusculus var. lucasii Saussure, 1888
Sphingonotus lucasii - Mistshenko 1936

Synonyme :
Wernerella pachecoi dimidiata Bolivar, 1936

Identification
Femelle : taille moyenne, ocre, téguments très rugueux et tuberculés. Antennes annelées brun et pâle. Pronotum en selle à carène médiane élevée dans la prozone, réduite à une ligne dans la métazone ; deux sillons transverses nets ; métazone convexe avec de grosses rides et de gros tubercules dont deux en-avant du sillon typique ; bord postérieur ondulé et en angle droit. Fémurs postérieurs épais, noirâtres et coupés par deux bandes jaunes (la 2 e pas toujours nette). Tibias jaunâtres lavés de bleu clair. Tegmina avec une bande brune basale à bord net et une bande médiane étroite, partie apicale tachetée de brun. Ailes bleutées avec une large fascie noire, élargie au milieu, rétrécie avant le bord antérieur et interrompue avant le bord interne.
Mâle : comme la femelle, mais plus petit.

Habitat
Vit dans les milieux arides du Pré-Sahara, mais a aussi été identifié sur le littoral par Uvarov (Témara plage) (Rungs, 1952) 

Taille (mm)
D'après Mistshenko, 1936

n Corps Pronotum Tegmen
Fém. post.
Mâles  2
14.0 - 16.5
3.0 - 3.4
17.5 - 18.0
8.5 - 9.0
Femelles 2
20.0 - 21.5
4.2 - 4.8
22.0 - 23.5
11.0 - 11.5


Répartition géographique

Maroc
Temara et embouchure de l'oued Cherrat [Rabat] (Rungs, 1952).
Rif : Melilla, Restinga [Nador] (Bolivar, 1914).
Haut Atlas : Arround, Tizi n'Tichka, Tacheddirt [El Haouz] (Werner, 1932a) ; Marrakech (Bolivar, 1914).
Moyen Atlas : Rhelbane [Khénifra] (MHN legs Defaut) ; Aït Chaib [Sefrou] (Mokhless et al. 2007).
Souss : Tarroudant (Chopard, 1943a) ; Aït Melloul [Agadir] (Defaut, 1994) ;
Sud marocain : Tiznit (Werner, 1932a) ; Sidi Ifni, Tiliuin [Guelmin] (Bolivar, 1936) ; Annmid [Ouarzazate] (Coll. Louveaux), El Aïoun du Draa [Guelmin] (Morales Agacino, 1947).
Algérie
Algérie occidentale : Oran, Tlemcen, Lalla Marghnia [Tlemcen](Finot, 1895(1896)) ; Mécheria [Naama], Oran (Mistshenko, 1936) ; mâle syntype (MHNG) ; Parc national des Monts de Tlemcen et Hautes-Plaines [Tlemcen] (Defaut & Benmammar-Hasnaoui, 2016) ; Oued Sefioune, Mekedra [Sidi Bel Abbes], Stèle de l’Emir Abdelkader [Mascara], Sidi Boubker, Tifrit [Saïda], Zemmora [Relizane] (Chara, 1987).
Hauts-Plateaux steppiques : Djelfa, Sidi Maklouf  [Laghouat] (Vosseler, 1902).
Algérois : Bordj el Kiffan [Alger] (MNHN).
Kabylie : Sour el Ghozlane [Bouira], Draâ el Mizane [Tizi-Ouzou] (Vosseler, 1902). Taza (Parc National) [Jijel] (Rouibah & Doumandji, 2001).
Massif des Aurès : Aïn M'Lila [Oum el Bouhagi] (Pasquier in Chopard, 1943a).
Tunisie
Gafsa, Sfax, Graïba [Sfax] (Vosseler, 1902).

Note
Du fait de confusions possibles avec Sphingonotus azurescens, sa répartition demande à être confirmée pour les stations du littoral par exemple (Defaut, 1994).


Sphingonotus lucasii mâleSphingonotus lucasii femelle

Sphingonotus lucasii mâleSphingonotus lucasii mâle
Mâle et femelle : Algérie, Fort de l'eau (= Bordj el Kiffan)









Carte interactive cliquez dessus

VignetteCarte AFN
Répartition de Sphingonotus lucasii
Mentions légalesContact