Oedipodinae Identifier Consulter
Mioscirtus wagneri wagneri
Auteur : (Eversmann, 1859)
Localité : Turkmenistan, Firiuza
Dépôt type : ZIN, Saint-Petersbourg,  Russie
Spécimens observés : m,
MNHN-EO-CAELIF498
f
, MNHN-EO-CAELIF499
Oedipoda wagneri  Eversmann, in Kittary, 1849
Scintharista (Mioscirtus) wagneri - Finot, 1896(1895)
Mioscirtus wagneri - Uvarov 1922
Sous-espèce en bas de page



Identification
(d'après Huang et al., 2013)
Mâle. Taille du corps : petite. Coloration générale testacée ou parfois gris jaunâtre. Tête et pronotum avec des points noirs éparses. Vertex bordé de deux carinules saillantes. Antennes un peu plus longues que la tête et le pronotum réunis. Yeux grands, ovales et proéminents. Pronotum un peu resserré au milieu ; carène médiane saillante, aiguë et profondément coupée par le sillon typique, pas d'autre sillon transverse, carènes latérales absentes ; bord antérieur légèrement anguleux, bord postérieur en angle subaigu saillant ; métazone un peu plus longue que la prozone. Fémurs postérieurs trois fois et demi plus long que large, face interne coupée par deux bandes alternes blanche-noire ; carène supérieure aiguë avec deux taches noires. Tegmina longs et étroits dépassant nettement l'apex des fémurs postérieurs ; une nervure intercalée dans le champ médian ; dans le champ costal et précostal une tache blanche triangulaire délimitée par deux taches brunes. Base des ailes jaunes, au milieu une fascie brun noir prolongée au bord antérieur jusqu'à la base de l'aile ; apex parfois enfumé. Tibias brun-noir avec deux anneaux blancs. Tarses noirâtres. 
Femelle. Comme le mâle, mais nettement plus grande. Antennes un peu moins longues. Base des ailes parfois rose.

Taille en mm de Mioscirtus wagneri wagneri
D'après Huang et al. 2013
Mensurations sur des spécimens du Kazakhstan, Ukraine et Russie.



Corps Pronotum
Tegmen

n
min   Max
min   Max min   Max
Femelles -
21.0 - 22.5
4.7 - 4.8
16.8 - 23.5
Mâles -
12.9 - 15.0
2.8 - 3.0
10.1 - 14.0

Taille en mm de Mioscirtus wagneri spp.
D'après Finot, 1896(1895)
Mensurations probablement faites sur des spécimens
de la collection Finot d'Algérie (Biskra et Mreier).



Corps Pronotum
Tegmen

n
min   Max
min   Max min   Max
Femelles -
19 - 24
4.5 - 5
20 - 23
Mâles -
14
3
10 - 16


Répartition géographique de Mioscirtus wagneri spp.

Région Paléarctique, Péninsule ibérique, Chypre, Afrique du Nord-Ouest, Proche orient, bords de la Mer Noire en Ukraine, steppes désertiques du Kazakhstan, du sud de la Russie et Chine  (Chopard, 1942 ; Huang et al. 2013).
Habitat hyper-salé et fragmentation spatio-temporelle élevée ont pu historiquement inférer dans les populations ibériques de Mioscirtus wagneri la variabilité phénotypique et génétique observées entre populations éloignées (Ortego et al., 2012).

Maroc

Rif : Oued Nekor, Oued kert [Driouch] (Badih et Pascual, 1998).
Tafilalet : Oum el Hadj = Oum el Haj, Maader Khemilia = Plaine de Khemlia [Er Rachidia], Foum Tangarfa [Tata] (MNHN).
Maader Bergat [Tata] (Chopard, 1942).
Maroc oriental : Debdou-Zoua el Ateuf [Taourirt], Beni Mathar = Berguent [Jerada] (Maurel, 2008).
Moyen Atlas : Midelt, une capture en 1951 (Rungs, 1952).

Algérie
Oranais : Marais Debrousseville [Mascara] (MNHN). Mohammadia ex Perrégaux [Mascara], Bou Saâda [M'Sila] (Maurel, 2008). Mekhadma, El Feidh, El Hadjeb [Biskra] (Moussi et al. 2011; Moussi et al., 2018).
Biskra, El Mreir=Mreier=El M'Ghair= El Meghaïer [El Oued] (Finot, 1896(1895)).

Tunisie
Tozeur (MNHN).





Mioscirtus wagneri mâleMioscirtus wagneri femelleMioscirtus wagneri mâleMioscirtus wagneri mâle
Mâle et femelle: Algérie, Mohammadia ex Perregaux





Carte interactive cliquez dessus

VignetteCarte AFN
Répartition de  Mioscirtus wagneri spp.




Habitat

Espagne
Milieux salés humides, lagunes. Très lié à la présence de plantes des milieux salés : Salsola, Artemisia, Sueda, Limonium et Atriplex (Badhi et al. 1993 ; Cordero et al., 2007).
Algérie
Oasis de Biskra : cultures, les palmeraies ou les dépressions humides. L'irrigation favorise les remontées de sels qui donnent des ceintures de plantes halophytes Salsolaeae et Amarathaceae (Salsola, Sueda, Atriplex...). Mioscirtus wagneri spp.  et Dericorys millierei y sont caractéristiques de ces milieux salés anthropisés (Moussi et al., 2011).
Mioscirtus wagneri maghrebi
Auteur : Fernandes, 1968
Localité type : Espagne,  Castro Marim (Algarve)
Dépôt type : non précisé
Spécimen observé :


Identification

Taille du corps et des tegmina en moyenne intermédiaire entre M. w. wagneri et M. w. rogenhoferi. Antennes plus longues que la tête et le pronotum réunis. Carène médiane du pronotum coupée par le sillon typique ou déprimée en avant d'un sillon antérieur. Epiphalle différent des deux autres formes. Couleur générale gris-jaune ou testacée (Fernandes, 1968). 

Taille
(mm)
D'après  Fernandes, 1968
Ce sont les données reprises de Finot, 1896(1895),
voir tableau ci-dessus.

n
Corps Tegmen


min - Max
min - Max
Femelles -
19 - 24
20 - 23
Mâles -
14 - 16
10 - 16




Répartition géographique

Espagne, Portugal
Castro Marim (Algarve), Aranjuez, Laguna de la Playa (Fernandes, 1968 ; Presa, 1979)
Algérie
Ksar el Boukari ex Boghari (Fernandes, 1968).


Note

Taxon incertain. Il n'y a pas d'analyse morphométrique et / ou de phylogéographie sur les populations maghrébines qui permettraient de valider le statut de sous-espèce.
Les populations de M. wagneri en Espagne et Portugal ont été considérées comme se rapportant à une sous-espèce M. w. maghrebi étroitement liées aux milieux lagunaires avec une végétation d'halophiles (Fernandes, 1968 ; Badih, 1993). Récemment, la variabilité morphologique et génétique importante de ces populations ibériques n'a pas permis de valider leur statut de sous-espèce M. w. maghrebi (Cordero et al. (2007).
Mentions légalesContact