Oedipodinae Identifier Consulter
Locusta migratoria cinerascens
Auteur :
(Fabricius, 1781)
Localité néotype : Italie, NT m, Iles Lipari
Dépôt néotype : MHNG Genève, NT m (Harz, 1970)
Spécimens observés :
m, MNHN-EO-CAELIF496
f, MNHN-EO-CAELIF497
Gryllus cinerascens Fabricius, 1781
Locusta migratoria cinerascens Fabricius, 1781
Locusta cinerascens - Defaut 2012
Locusta cinerascens cinerascens - Defaut et al. 2013
Locusta migratoria migratoria - Orthoptera Species File. Version 5.0/5.0.  [05/06/2018]. <http://Orthoptera.SpeciesFile.org>
Note
L'étude phylogénétique de Ma et al. (2012) ne reconnaît que l'existence de deux lignées de Locusta migratoria. L'une septentrionale Locusta m. migratoria qui occupe les régions eurasiennes tempérées l'autre méridionale Locusta m. migratorioides qui occupe l'Afrique, le sud de l'Europe et le Sud-Est asiatique jusqu'en Chine. Defaut et al (2013) re-interprètent le phylogramme de Ma avec deux espèces Locusta migratoria et Locusta cinerascens plus une dizaine de sous-espèces. Par sa morphométrie et ses préférences écologiques Locusta cinerascens cinerascens serait une espèce à part entière (Defaut et Morichon, 2015. Faune de France 97(1b : 554).
OSF on line met cinerascens synonyme de migratoria, mais ne mentionne pas le Maghreb dans l'aire de répartition de Locusta migratoria migratoria Orthoptera Species File. Version 5.0/5.0.  [05/06/2018].

Les pays maghrébins au nord du Sahara n'ayant pas été inclus dans l'étude de Ma et al. (2012) nous garderons ici le nom habituellement en usage Locusta migratoria cinerascens  

Identification
Couleur uniforme ocre, brune ou verte. Pronotum à carène médiane très convexe ; bord postérieur en angle aigu ou droit. Tibias postérieurs beiges à rouges, rougeâtres. Rapport tegmen/fémur postérieur inférieur à 2. Ailes hyalines, vert jaunâtre dans le tiers basal. Mâle beaucoup plus petit que la femelle (Benefekih, 2006).
 
Habitat, écologie
Espèce méditerranéenne présente en faible densité en plaine sur la frange littorale Méditerranée-Atlantique et dans l'Atlas tellien. Deux générations avec des oeufs diapausant ou non. Graminivore, fait localement des dégâts dans le Sud algérien, Adrar, El Golea, sur les cultures de céréales sur pivots (Ould el Hadj, 2002, Allal-Benfekih 2006). Dans l'Adrar, la deuxième génération de printemps-été donne une 3 e génération d'hiver se reproduisant en post-diapause au début du printemps suivant (Benfekih et Petit, 2010).
En faible densité dans des milieux secs. En période de pullulations, ils atteignent la phase transiens, mais n'ont pas été  observés grégaires (Benfekih et al. 2011).

Taille (mm)
D'après Allal-Benfekih, 2006

n Corps Tegmen Fém. post.
Mâle 20
7.2 - 9.9
35.7 - 41.7
19.6 - 23.2
Femelle 15
9.7 - 11.9
42.8 - 49.9
24.2 - 30.2


Répartition géographique

Maroc
De Rabat à Tétouan : Salé, Plage de Temara [Rabat], Oued Cherrat, Oued Akreuch, Fedhala [Casablanca], Bouznika [Ben Slimane], Port Lyautey (= Kénitra), Moghrane [Kénitra], Rharb, Tiflet [Khémisset], Oulmès [Khémisset], Camp Marchant (= Rommani), Aqba Hamra [Tanger], Andjera [Tetouan] (MNHN), Larache (Defaut, 1994).
En moyenne altitude : Zaer [Fès], Oued Bou Fekrane [Meknès], Ifrane, Oued Sebou [Taounate], Khourigba (MNHN).
Souss: Aït Melloul [Agadir], Skirat [Taroudannt] (MNHN).
Sud marocain : Tata (Chopard, 1943).
Algérie
Plaines littorales de Tlemcen à El Kala: Lalla Maghnia [Tlemcen], Oran, Bordj Menaiel [Boumerdes], Matifou [Alger], Bouzarea [Alger], Fort de l'eau (= Bordj el Kiffan) (MNHN).
Skikda, Chabet el Ameur [Tizi Ouzou] (MNHN) ; Arbaoun (= Beni Aziz) [Setif], Bou Saada [M'Sila], Tikjda [Bouira], Lac Goulmin [Tizi Ouzou] (Maurel, 2008).
Plateaux steppiques: Batna, Chellala [Tiaret] (MNHN).
Oasis : Bechar (MNHN) ; Biskra, El-Oued, Ghardaia, Ouargla, Laghouat, El Golea, Berriane, El Guerrara, Tamanrasset (Ould Elhadj, 2002 ; Benfekih, 2005 ; Moussi et al., 2018) ; Biskra région sud (Harrat et Moussi, 2007).  . Périmètres irrigués du Sahara Central, Adrar (Allal-Benfekih, 2005 ; Benfekih et al., 2002 ; Benfekih et Petit, 2010).
Tunisie
Environs de Tunis, Tabarka [Jendouba], Kroumirie et littoral, Sousse, Zaouia del Megaiz [Nabeul], Fortuna [Zaghouan] (MNHN).



Locusta migratoriaLocusta migratoria
Locusta migratoriaLocusta migratoriaLocusta migratoria
Locusta m. cinerascens mâle et femelle solitaires

Mâle et femelle : Maroc, Aqba Hamra











Mentions légalesContact