Pamphaginae Identifier Consulter
Euryparyphes bolivarii
Auteur : (Stål, 1876)
Localité type : Espagne, Malaga
Dépôt type :
NMW Vienne Type perdu ? (LLorente & Presa, 1997)
Spécimens observés : m, MNHN-EO-CAELIF217
f, MNHN-EO-CAELIF218
Pamphagus (Eunapius) bolivarii Stål, 1876
Euryparyphes bolivarii - Kirby 1910
Euryparyphes bolivarii -  Llorente & Presa 1997

Synonymes :
Eunapius vaucherianus Saussure, 1887
Eunapius olcesei Bolivar, 1907
Euryparyphes vaucherianus olcesei Chopard, 1943
Eunapius vaucherianus Saussure, 1887
Euryparyphes kenitranus Werner, 1932
Euryparyphes vaucherianus kenitranus Chopard, 1943
Euryparyphes viridis Werner, 1932
Euryparyphes vaucherianus viridis Chopard, 1943
Euryparyphes intermedius Werner, 1933
Euryparyphes vaucherianus intermedius Chopard, 1943


Identification
Grande espèce de coloration générale verdâtre, fortement comprimée latéralement. Cuticule presque lisse, luisante sur les côtés du pronotum. Côte frontale un peu rétrécie sous l'ocelle. Pronotum tectiforme à carène médiane arquée dans la prozone, non coupée par un sillon transverse ; un fin sillon longitudinal ; carènes latérales lisses. Tubercule prosternal court à deux pointes. Fémurs postérieurs à carène inférieure ni serrulée ni épineuse ; des points bruns sur la carène supérieure, face interne ocre-verdâtre. Tibias postérieurs à face interne noire, épines d'un jaune ocré. Tegmina larges et ovales, réticulés, ponctués, aire dorsale blanche.
Espèce à corps plus comprimé et moins rugueux que les autres Euryparyphes.

Eco-Ethologie
Les mâles émettent des sons en tapant les tegmina sur les genoux des pattes mésothoraciques cela produit un crépitement en bouffées de 2 à 3 secondes. La posture, tegmina écartés du corps est caractéristique (Photo ; Dumortier, 1971).


Tailles Moy ± SD en mm.
Voir Massa, 2012 comparaisons espèces Tab. 1 p. 384

n L. Corps L. pronotum
L. Fém. post.
Mâles 8
32.6±1.6
9.9±0.6
15.6±0.72
Femelles 10
49.2±3.4
16.6±1.3 22.4±2.0
Longueur du corps : du vertex à l'apex du fémur.

Répartition géographique

Espagne
Malaga (type perdu) ; Ceuta [Enclave espagnole] (Bolivar, 1907).
Maroc
Plaines côtières du Cap Spartel [Tanger] (MNHN) à Larache (Defaut, 1994) : Tanger (localité type de E. vaucherianus Saussure, 1887 ; Bolivar, 1907) ; Tétouan (localité type de  E. olcesei Bolivar, 1907) ; Asilah [Tanger], Souk Khemis du Sahel [Larache] (La Greca, 1993a); Kénitra (syn. E. kenitranus. Werner, 1932(1931)).
Rif : Souk Larbaa Beni Hessane, Bab-Taza [Chefchaouen], Chefchaouen (MCNB).
Une localité loin de la côte : Moulay Idriss (La Greca, 1993a).

Note
La synonymie avec E. vaucherianus a été établie par Llorente et Presa (1997) et confirmée par Massa (2012). Cette espèce décrite sur des spécimens collectés dans le sud de l'Espagne n'y a plus été retrouvée depuis.
E. olcesei sympatrique de E. bolivarii est mis en synonymie par Massa (2012).


E. vaucherianus Type ME. vaucherianus T M

Mâle paratype Eunapius vaucherianus syn. junior Maroc, Tanger (Coll. R.I. Sc. N.B.)

Eunapius vaucherianus type FEunapius vaucherianus type F

Femelle type Eunapius vaucherianus syn. junior Maroc, Tanger (Coll.   R.I.Sc. N.B.)
 Euryparyphes vaucherianus mâleEuryparyphes bolivarii mâle
Posture de chant du mâle.
Dumortier, 1971 forma et functio vol. 4 p. 267.
 



Carte interactive cliquez dessus

VignetteCarte AFN
Répartition de Euryparyphes bolivarii


     
Mentions légalesContact