Calliptaminae
Identifier Consulter
Calliptamus barbarus barbarus
Auteur : (Costa, 1836)
Type : perdu (NHM Londres)
Localité néotype : Italie, Maglie
Dépôt néotype : NHM Londres, NT m (Zeuner, 1937 in Jago, 1963)
Spécimens observés :
m, MNHN-EO-CAELIF92
f, MNHN-EO-CAELIF93
Acridium barbarum Costa, 1836
Calliptamus barbarus (Costa, 1836)

Synonymies :
Calliptamus ictericus Serville, 1838
Caloptenus italicus var. siculus Bonnet et Finot, 1885  (in Chopard, 1943)
Caloptenus italicus var. deserticola  Vosseler, 1902
Calliptamus barbarus deserticola - Ramme, 1951
Calliptamus barbarus pallidipes Ramme in litt. (in Chopard, 1943)
Calliptamus barbarus monspelliensis Grassé & Hollande, 1945
Calliptamus ictericus chopardi Grassé & Hollande, 1945

Identification
Espèce assez grande (30 - 35 mm). Coloration générale brun ocre très variable. Face interne des fémurs postérieurs jaune, orangé, rouge avec trois taches noires plus ou moins fusionnées selon les populations. Tibias postérieurs rougeâtres. Tegmina à bords subparallèles, arrondis à l'apex et dépassant l'extrémité de l'abdomen. Ailes roses à rouge violacé. Edéage du mâle court et émoussé, caractère visible en soulevant le pallium (Jago, 1963).


Tailles des mâles en mm.  Mesures sur des spécimens d'Algérie
Voir Defaut, 2017b, d'après le Tab. IV p. 77
Moy [s] et min - Max n L. Corps
L. Pronotum L. Tegmen L. Fém. post.
C.  barbarus
30
17,54 [0,90] 15,50-19,10
3,54 [0,23] 2,99-3,98
12,95 [1,06] 10,60-14,40
10,01 [0,57] 8,85-11,35
Longueur du corps mesuré du vertex à l'apex des fémurs.

Répartition géographique

En plaine et en moyenne altitude dans les friches et les garrigues ouvertes entourées de jachères (Chara, 1987 ; Defaut, 1988c ; Benzara, 2004) ; près de la mer dans les dunes d'Essaouira (Faucheux et al. 2013b). En altitude au-dessus de 2000 m dans l'Anti-Atlas, avec Dociostaurus maroccanus (Louveaux et al., 1996). Hautes-Plaines steppiques et Atlas tellien (Defaut & Benmammar-Hasnaoui, 2016).
La quasi-absence de données en Tunisie tient à la rareté des inventaires d'orthoptères publiés.
Pourtant, Bonnet et Finot (1885 page 45) notent que "Caloptenus italicus est très commun sous ses trois variétés marginella Serv., icterica Serv., et sicula Serv. depuis Tunis et la presqu'île du Ras Addar jusqu'au bord des grands chotts ..."

Calliptamus deserticola

Auteur : (Vosseler, 1902) - Defaut n. statut
Caloptenus italicus var.deserticola Vosseler, 1902
Calliptamus barbarus deserticola - Ramme, 1951

Synonyme
Caloptenus italicus var. siculus Bonnet et Finot, 1885  (in Chopard, 1943a)
Calliptamus barbarus barbarus (Costa, 1836)

Description (traduit de Vosseler, 1902).
Les organes du vol sont toujours plus longs que l'abdomen. Tegmina avec de petites taches, arrondis à l’apex et pas pointu, le rouge des ailes est faible atteignant à peine ou pas du tout le bord postérieur. Face interne des pattes postérieures, noir brillant dans les deux premiers tiers, dernier tiers orange-rouge vif, tibias postérieurs de la même couleur face interne et dessus.
En outre, les antennes sont généralement entièrement claires, la marge postérieure du pronotum est plus anguleuse que dans la forme type. La taille du corps est assez variable ; tous les spécimens de Laghouat sont remarquablement petits et graciles, ceux de la côte est-tunisienne et Gafsa sont d’une taille normale, mais d'aspect plus mince.
Finot (1896(1895) avait déjà décrit une variété déserticole particulière, mais sans la nommer. Dans certaines régions du sud, le rouge des ailes disparaît complètement (var. Siculus BURM).
Plusieurs exemplaires ont été capturés à la lumière après une tempête de sud à Laghouat 22./6. 97 ; Hammam el Lif 28./6. 01 ; Gafsa 22./6 ; Gabès 15./6.
Il est à souligner que dans le nord de la Tunisie cette variété a les ailes plus courtes, 28 mm de longueur à Hammam el Lif près de Tunis, mais dépassent encore l'abdomen.

Taille (mm) Données de Vosseler (1902).


Tunis
Laghouat
 Tunis
Laghouat
mâles mâles femelles femelle
Corps
13 - 15
16 - 20
32 - 35
29
Pronotum
3.5 - 4.5
3 - 4
6.5 - 7.5
6
Tegmen
16 - 23
13.5 - 18
28 - 33
24
Fémur post.
11 - 13
10 - 11.5
10 - 12
18
Longueur du corps mesurée du vertex à l'extrémité de l'abdomen ?

Cette variété a été mise en synonymie avec C. barbarus barbarus par Jago (1963) sur la base de la similarité des génitalia.  Avec sa grande tache fémorale et sa grande taille, elle se différencie facilement de la forme à deux ou trois petites taches fémorales (C. barbarus barbarus).  La question de son statut taxonomique est encore débattue : Hugueny et Louveaux, 1986 ;  Clemente et al., 1987 ; Chara, 1987 ; Benzara, 2004 ; Larrosa Perez et al. 2007 et 2008 ; Sofrane et al., 2015 ; Rouibah et al., 2016. 
Pour Defaut (2017b) il s'agit d'une  espèce Calliptamus deserticola (Vosseler, 1902) n. statut. 

Tailles comparées des mâles (mm) Defaut, 2017b
 Morphométrie complète dans le Tableau IV p. 77
Moy [s]
min. - Max.
n L. Corps
L. Pronotum L. Tegmen L. Fém. post.
C.  barbarus
27-30
17,54 [0,90] 15,50-19,10
3,54 [0,23] 2,99-3,98
12,95 [1,06] 10,60-14,40
10,01 [0,57] 8,85-11,35
C. deserticola
34-36
21,04 [1,71] 18,20-24,60
4,12 [0,44] 3,34-5,25
17,07 [2,02] 13,20-22,00
12,02 [1,07] 10,10-14,10
Longueur du corps mesurée du vertex à l'apex des fémurs.


Calliptamus barbarus barbarus mâleCalliptamus barbarus barbarus mâleCalliptamus barbarus barbarus femelleCalliptamus barbarus barbarus femelle
Mâle: Maroc, Khénifra ; femelle: Maroc, Ifni



Carte interactive cliquez dessus

VignetteCarte AFN
Répartition de Calliptamus gr. barbarus
Sans distinction de sous-espèces ou variétés.














Caloptenus italicus var. siculus Bonnet et Finot, 1885
syn. Calliptamus barbarus var. deserticola - Chopard, 1943


étiquette




ntions légalesContact