Oedipodinae Identifier Consulter
Aiolopus strepens strepens
Auteur : (Latreille, 1804)

Localité type : France, des environs de Bordeaux
Localité néotype : France, Les Eyzies
Dépôt néotype : NHM Londres, NT f (Hollis, 1968)
Spécimens observés : 
m, MNHN-EO-CAELIF477
f, MNHN-EO-CAELIF478
Acrydium strepens Latreille, 1804
Aiolopus strepens - Fieber 1853
Epacromia strepens - Bonnet et Finot 1885
Sous-espèce en bas de page


Identification
Espèce très polymorphe en taille et couleur. Coloration générale allant du brun au vert (femelles). Antennes plus courtes que la tête plus le pronotum. Pronotum presque plat, faiblement resserré dans la prozone, le bord postérieur fait un angle obtus ; carène médiane droite bien marquée dans la métazone. Fémurs postérieurs des mâles larges et épais ; face interne noire, rouge à la partie inféro-interne. Tibias postérieurs des mâles avec un anneau noir, partie basale rose ou ocre, ≤ 9 épines au bord externe et ≤ 10 au bord interne. Tegmina avec deux fascies claires transverses se rétrécissant brusquement dans le champ médian. Ailes transparentes, hyalines ou vert bleuâtre à la base, rarement jaunes, apex enfumé.

Habitat
Cette espèce, avec A. thalassinus, fréquente les milieux mésohygrophiles ou temporairement inondés. Dunes herbeuses, prairies humides, jardins, cultures irriguées.
Une ou deux générations par an, adultes présents toute l'année et juvéniles dès avril en climat méditerranéen, localement des dégâts (C.O.P.R., 1982 ; Hamadi et al. 2016).

Tailles des mâles en mm de Aiolopus strepens strepens
D'après Defaut, 2017c. Long en mm, Moy [s] et min-Max

n Corps
Pronotum
Tegmen Fémur L / l
France
continent
35
19.79 [0.73]
17.90-21.20
3.76 [0.21]
3.02-4.18
17.78 [0.75]
16.10-19.40
3.48 [0.10]
3.30-3.72
Longueur du corps mesurée jusqu'à l'apex des fémurs.
Fémur post. : rapport Long. / largeur

Répartition géographique

Aiolopus cf. strepens est présent des iles de Madère, Canaries, tout le pourtour de la Méditerranée. Jusqu'en Arabie et une partie du Caucase, au sud en Libye (Hollis, 1968). En altitude : Haut Atlas et Moyen Atlas, Hoggar à 1500m (Chopard, 1934, Chopard, 1943a).
Aiolopus strepens strepens : En France jusque dans les Charentes et en Savoie (Defaut & Morichon, 2005).
Serait remplacé par A. strepens alexandrei au sud de la France continentale : en Corse, Sardaigne, Algérie et Maroc dans les milieux mésohygrophiles en bioclimat aride et hyperaride chaud (Defaut, 2017c). La répartition de Aiolopus strepens strepens en climat méditerranéen humide et subhumide est donc à préciser en fonction de ces nouvelles données. 

Maroc
Plaines côtières : Essaouira, Rabat (Uvarov, 1927) ; Settat (MNHN) ; Oualidia [Sidi Bennour] (Faucheux et al. 2013b) ; El Jadida, (Bolivar, 1914) ; Arba des Sehoul, Sidi Bou Knadel, Sidi Yahya des Zaer [Rabat Sale] (Defaut, 1994) ; Bouznika [Ben Slimane], Medhia-Plage, Sidi Amira [Kénitra] (Defaut, 1994) ;  Andjera [Tétouan] (MNHN) ; Tanger, Cap Spartel [Tanger], Essaouira, Melilla [Nador) (Bolivar, 1914). Casablanca (Werner)
Plateau Central : Maaziz, Oulmès, Rommani [Khémisset] (Defaut, 1994).
Maroc oriental : Taza (Werner, 1932b) ; Aïn Beni Mathar = Berguent [Jerada], Taza Rhiattat, Debdou [Taourirt], Oujda (Maurel, 2008).
Moyen Atlas : Meknes (Werner, 1932b) ; jusqu'à 1500 m, Aguelmous [Khénifra]  (Defaut, 1994) ; Tislit (Plateau des lacs) (Leg. Louveaux MNHN).
Haut Atlas : Marrakech (Uvarov, 1927 ; Werner, 1932b) ; Ijoukak (1180 m), Asni [Al Haouz] (MNHN ; Chopard, 1939) ; Aït Ourir, Yagour [Al Haouz] (Maurel, 2008) ; Cascades d'Ozoud [Azilal] (Legs Louveaux).
Anti Atlas : Kelâat M'Gouna = Tighremt N'Imgounen [Tinghir], Bou Haïara-Zegdou [Errachidia] (Chopard, 1949(1945-1947).
Sud marocain : Oued Khrouf [Tata] (Chopard, 1942 ; Chopard, 1943a) ; Foum Tangarfa [Tata], Maader Telmaout [Assa-Zag] (MNHN, Descamps, 1970).

Tunisie
Région de Tunis, Hammam-Lif [Tunis], Utique [Bizerte] (Massa & Rizzo, 1998) ; Hammam-Lif [Tunis], Tabarka (Ilot) [Jendouba], Utique, La Galite [Bizerte], Menzel-Temin, Fortuna [Nabeul] (Bonnet & Finot, 1885 ; Finot, 1896(1895)) ; Aïn Draham [Jendouba] (Bolivar, 1908) ;  Jebel Bou Hedma [Sidi-Bouzid] (Chopard, 1943a ; UUZM) ; El Kef (UUZM).
Oasis du sud : Gara el Fedjej [Gabès] (Bonnet & Finot, 1885 ; Finot, 1896(1895)) ;  Degache =Dgach [Tozeur] (UUZM).

Note
A ne pas confondre A. strepens avec A. simulatrix présent au Sahara et signalé récemment dans la région de Biskra (Moussi et al. 2014).
Aiolopus simulatrix a les fémurs postérieurs plus trapus (L / l = 3.2 -3.4) ; tibias postérieurs plus courts que les fémurs, avec 9 épines externes et 10 internes ; alors que A. strepens et A. thalassinus ont des tibias postérieurs plus longs avec 9 à 12 épines externes et de 10 à 13 internes (Usmani, 2008b ; Defaut, 2017).


Aiolopus strepens femelleAiolopus strepens mâleAiolopus strepens femelleAiolopus strepens mâle
Mâle : Algérie, Lalla Maghnia et env. Alger
Femelle : Algérie, Bordj Menaiel




Carte interactive cliquez dessus

VignetteCarte AFN
Répartition de Aiolopus cf. strepens
Les données ne font pas la distinction entre sous-espèces.
Les signalisations dans les oasis pourraient se rapporter à A. s. alexandrei ?

Algérie

Sur le littoral de Tlemcen à El Tarf : Monts de Tlemcen, Hafir (Mekkioui et Mesli, 2010) ; Parc national des Monts de Tlemcen (Defaut & Benmammar-Hasnaoui, 2016) ; Hammam Bou Hadjar [Aïn Temouchent] (Krauss et Vosseler, 1896) ; Ghar Rouban, Oran, Sidi Bel Abbes, Mohammadia [Mascara], Sidi Ferruch, Lalla Maghnia, Bir Mourad Raïs = Ravin de la femme sauvage [Alger], Bordj Menaïel, Marais de Reghaia [Boumerdes], Massif de l'Edough [Annaba], El Kala ex La Calle [El Tarf] (Finot, 1896(1895) ; MNHN) ;  El Harrach ex Maison Carrée [Alger], Khemis El Khechna (ex Fondouk) et Reghaia [Boumerdes], Bouteldja ex Blandan [El Tarf] (Maurel, 2008) ; Cap-Djinet [Boumerdes] (Hamadi et al. 2013) ; Plaine de la Mitidja, Aïn Taya [Alger] (MNHN ; Hamadi et al. 2016).
Tell : Gorges de la Chiffa [Blida] (MNHN) ; Tablat [Médéa] (Maurel, 2008).
Kabylie : Boghni [Tizi Ouzou] (Chopard, 1943a ; Maurel, 2008) ; Aomar, Draâ el Mizan [Bouira] (Werner, 1914) ; Taza (Parc national) [Jijel] (Rouibah & Doumandji, 2001) ;  Lac Goulmine, Tirourda, Freha et Boghni [Tizi Ouzou], Sour El Ghozlane =Aumale, Tizi n'Kouilal et Bir Rabalou [Bouira], Beni Aziz ex Chevreul, ex Arbaoun [Sétif] (Maurel, 2008).
Plaine côtière : El Aouana [Jijel] (Tekkouk, 2012).
Constantine (MNHN) ; région de Constantine (Harrat et Moussi, 2007).
Hauts Plateaux : Tadmit [Djelfa] (MNHN) ; Aïn Khermane, Sidi Aïssa [M'Sila] (Maurel, 2008).
Dans les oasis près des cultures : Biskra (MNHN) ; Djamorah, Bir Naam [Biskra] (Moussi et al., 2018) ; Aïn Sefra [Nâama] (Krauss et Vosseler, 1896) ; Aïn Salah, Idelès [Tamanrasset], Touggourt [Ouargla], Djanet [Illizi] (MNHN ; Chopard, 1934) ; Adrar (Doumandji-Mitiche et al. 2001) ; Laghouat (Maurel, 2008) ; Ouargla (Belhadj et al. 2014) ; Massif du Hoggar (Kourim et al. 2011(2010)).

Aiolopus strepens alexandrei
Auteur : Defaut, 2017
Localité type : Maroc, Figuig Palmeraie de l'Oued Zousfana
Dépôt des types : MNH, Paris Tm PTf
ECWP Maroc, Missour  PTm, PTf
Spécimens observés : Tm MNHN-EO-CAELIF3962
Pt
f MNHN-EO-CAELIF3963

Identification
Coloration générale et ornementation des tegmina comme A. strepens strepens mais taille du corps plus grande. Fémur postérieur plus élancé (L / l  = 3.5-4.0). Ailes le plus souvent jaune-verdâtre ou entièrement hyalines.
Tibias postérieurs avec 10 épines au bord externe et 11 épines au bord interne.

Habitat
Phragmitaie mésohygrophile, palmeraies en bioclimat aride et hyperaride chaud.

Tailles des mâles en mm de Aiolopus strepens alexandrei
D'après Defaut, 2017c. Mesures en mm, Moy [s] et min-Max

n Corps
Pronotum
Tegmen Fémur L / l
Algérie 24
21.71 [1.21]
19.4-24.70
4.06 [0.21]
3.64-4.38
20.07 [0.87]
18.80-22.00
3.62 [0.09]
3.48-3.79
Maroc 15 23.31 [1.19]
21.0-25.60
4.29 [0.3]
3.59-4.80
21.4 [1.11]
19.50-22.80
3.72 [0.10]
3.55-3.94
Longueur du corps mesurée jusqu'à l'apex des fémurs.
Fémur L/l = rapport Long. / largeur

Clé de détermination :
voir le tableau comparatif des mesures morphométriques sur des individus de France continentale, Corse,  Sardaigne, Algérie, Maroc et l'ACP fig. 5 (Defaut, 2017c).

Aiolopus strepens alexandreiAiolopus strepens alexandrei
Aiolopus strepens alexandrei
Type mâle et Paratype femelle :
Maroc, Figuig de l'Oued Zousfana







Mentions légalesContact